Your address will show here +12 34 56 78
  • Text Hover

  • Text Hover
  • Text Hover
Blogs

  • Text Hover

Le rôle de la modélisation mathématiques pour contenir la pandémie COVID-19

Pr. Badr Abou El Majd, PhD

Le monde fait face actuellement à une urgence sanitaire très sévère suite à la pandémie de COVID-19 qui a provoqué un grand bouleversement dans tous les secteurs d’activité. Qu’est-ce qui mettra fin à la pandémie ? Les mesures de confinement et distanciation sociale, l’immunité collective, le beau temps, un traitement, un vaccin ? Malgré nos connaissances scientifiques de haut niveau et le développement technologique, on n’a pas réussi à éviter cette pandémie qui frappe le monde en plein fouet.  Ceci est dû à plusieurs facteurs incertains : les modes de transmission du virus, le degré de contamination avant le début des symptômes, l’impact de la saisonnalité sur la transmission, la durée d’immunité, les facteurs de résistance, le taux de mutation, la résistance réelle aux climats plus chauds, etc. Autant de facteurs incertains qui jouent un rôle dans le scénario menant à la fin de la pandémie.

Pourquoi il est nécessaire d’avoir un cadre éthique intégré au cahier de charge des développeurs des solutions de traçage pour contenir la propagation covid-19 ?

Pr. Imane Jroundi,MD, MPH, PhD
Pr. Badr Abou El Majd, PhD
 

Afin de contenir la propagation du COVID-19, les gouvernements ont à des intervalles différents et dans une chronologie différente, eu recours à des mesures qui ont pour objectif la diminution de la propagation du virus. Ces actions ont consisté  aux fermetures de frontières,  des  restrictions strictes des déplacements et ont imposé la distanciation sociale. Ce sont des  mesures non pharmaceutiques de contrôle de l’infection, dans un contexte où un vaccin contre ce virus n’est pas encore disponible, ni une thérapie prouvée efficace.

Intelligence artificielle et contrôle du COVID-19

Vers une application de l'IA fondée sur les droits de l'homme, l'Etat de droit et la démocratie
 

L’intelligence artificielle (IA) est utilisée pour venir porter appui à la lutte contre la pandémie virale touchant le monde entier depuis le début de l’année 2020. La presse et la communauté scientifique se font écho des grands espoirs reposant sur la science des données et l’IA pour affronter le coronavirus (D. Yakobovitch, How to fight the Coronavirus with AI and Data Science, Medium, 15 février 2020) et « remplir les vides » encore laissés par la science (G. Ratnam, Can AI Fill in the Blanks About Coronavirus? Experts Think So, Government Technology, 17 mars 2020).

La communication au temps de la Covid-19

Pr. Hassan ENNASSIRI, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines d’Agadir
 
Entretien conçu et dirigé par : Pr. Imane Jroundi, directrice de la responsabilité sociale de la Faculté de médecine de Rabat
 
Lien vers le webinaire du 28 octobre 2020 : https://opt-covid19.org/webinairs/

La covid19 se donne à lire comme un « démineur » des différentes failles d’une société mise face à ses fragilités. Elle nous contraint ainsi à une réflexion critique sur nos systèmes de production et de consommation mais aussi sur nos modes de communication. Tel un grand miroir, ce virus projette concrètement les déficits, les dysfonctionnements, les incohérences et les défaillances d’une civilisation humaine appelée à repenser ses valeurs, ses fondamentaux et à développer une éthique qui place l’homme et sa biodiversité au coeur de sa vision et de ses actions. Le confinement décrété à l’échelle quasi mondiale parmi les mesures de contrôle de la progression de la pandémie fut l’arrêt que l’humanité devait marquer pour engager cette réflexion critique, et ce à tous les niveaux. Le dé-confinement qui a suivi, même dans un contexte d’incertitudes et de confusions, a révélé davantage la taille et l’envergure de la « guerre » à mener avec l’ennemi invisible devenu toutefois multiforme au fil du temps.